Odessa, tout le monde en a déjà entendu parlé. Il s’agit principalement d’un port maritime sur la mer noire, dans le sud ukrainien. Odessa est une ville qui a été fondée par la très grande Impératrice Catherine II en 1794 et qui a servi de base navale sous l’ère de Staline. Aujourd’hui, il s’agit surtout d’une destination touristique pour de nombreux américains à la recherche de l’amour et secondairement, un carrefour maritime commercial qui donne à la ville son côté international. À Odessa vous allez rencontrer toutes les nationalités possibles. C’est une ville cosmopolite qui la différencie beaucoup des autres villes d’Ukraine, qui sont parfois un peu trop refermées sur elles-mêmes.

Odessa est une ville d’histoire et d’aventures

Pour ceux qui sont familiers avec les voyages en Russie, vous ne serez pas tellement dépaysé. Un peu comme Saint-Pétersbourg qui se trouve au creux du Golfe de Finlande, Odessa reçoit une brise maritime qui en fait une ville balnéaire, particulièrement appréciée par les Ukrainiens et russes qui viennent se reposer sur les plages bondées en été. Le cœur de la ville est particulièrement agréable et romantique, un peu comme le 5ème arrondissement à Paris avec ses ruelles en pavés, les cafés avec terrasse et les fontaines d’eau. L’Architecture de la ville est d’ailleurs typiquement française puisque c’est le Duc de Richelieu, Armand du Plessis qui fut gouverneur d’Odessa entre 1803 et 1814. Odessa a toutefois beaucoup souffert lors de l’invasion allemande et plus particulièrement la population juive de la ville qui a été massacrée par les Nazis. Mais ce qui a retenu mon attention, ce sont les touristes américains de la ville en été, à la conquête des femmes ukrainiennes, avec plus ou moins de réussite comme c’est expliqué dans cette vidéo :

 

Musée Tolstoï : Guerre et Paix en Ukraine

Moi qui suis un amoureux de la culture ukrainienne, mais également un grand fervent de littérature russe, je ne pouvais pas passer à côté du musée Tolstoï au cœur de la ville dans l’hôtel particulier qui appartenait à la famille et qui peut encore aujourd’hui être visité pour le plus grand plaisir des passionnés comme moi. En fait, même aujourd’hui avec le conflit larvé qui oppose la Russie et l’Ukraine sur les territoires de l’Est ukrainien (dans le Donbass et la région de Donetsk), il est très difficile pour moi de prendre parti pour l’un ou l’autres des protagonistes de cette affaire. Imaginez une seconde la situation des gens qui vivent dans le territoire de Crimée et qui ont été annexés par la Russie. Je connais par exemple une femme ukrainienne de Crimée qui est devenue russe du jour au lendemain et qui a donc changé de nationalité. Imaginez ce que cette jeune fille russe a dû vivre : refaire son passeport, traverser la frontière pour aller voir ses amis qui habitent à Kiev ! Le grand fossé d’Astérix en Ukraine ! En effet, l’annexion russe de la Crimée a créé une frontière entre des personnes d’une même famille. Ce qui a d’ailleurs encore accentué la confusion entre la nationalité russe et ukrainienne.

Share this article

Facebook Comments

Post a comment