Le Japon, quel beau pays, un lieu de rêve aux réalités si éloignées de l’Europe. En faisant un tour dans ce vaste pays au passé historique chargé, je ne pouvais pas m’empêcher de faire une collection de beaux souvenirs pour toujours me rappeler du Japon. Etant donné mon amour pour l’aventure, je pu effectuer quelques emplettes d’objets insolites. Je vous révèle mes astuces et mes coups de cœurs.

Quels lieux choisir pour son shopping omiyage ?

La différence culturelle a tendance à rendre plus attrayante les beautés et les œuvres d’art Japonaises. Les archipels sont des lieux exceptionnels qui appliquent le concept de お土, omiyage .  Un exemple typique désormais bien connu en France est le fameux Kigurumi licorne, ou pyjama licorne en français, qui mélange omiyage et kawii, deux piliers de la culture nipponne.

Pensez surtout à libérer de l’espace dans votre sac pour pouvoir caser toutes vos découvertes et vos coups de cœurs. En général au Japon, la taxe est de 8%, mais vous pouvez avoir une détaxe sur un grand nombre de produits dès que vous présentez votre passeport, à partir de  5.000 ¥ qui équivalent à 40,97 €. Plébiscitez les centres commerciaux, les temples et les sanctuaires qui sont aussi des lieux parfaits pour glaner des souvenirs.

Les spécialités prises à  Tokyo

Il est vrai qu’il n’y a pas de spécialités qui soit purement de Tokyo, cependant il en existe quelques unes, moi j’ai aimé les souvenirs traditionnels comme le Nihonbashi. La mode m’a particulièrement intéressée, on peut trouver des grands magasins dans l’arrondissement de  Shibuya ou le Cat Street, et comme toute femme j’ai craqué sur le luxe du Ginza.

Les spécialités craquantes de Kyoto

La ville de Kyoto, m’a fourni un véritable trésor  d’お守りomamori (amulettes), et d’ 絵馬 ema qui sont des planches de vœux.  Je me suis aussi offerte un  kimono appelé yukata.  Pour m’en offrir, je me suis dirigée vers Nomura  car  les beaux tissus s’y trouvent.

D’autres objets traditionnels comme le Maneki-Neko et le Daruma, un célèbre  porte-bonheur m’ont hautement intéressés. J’ai aussi aimé  les 風呂敷 furoshiki  qui sont des carrés de tissu pour porter différents habits ; les  手拭い tenugui, mouchoirs en coton et aussi les 扇子 sensu,  de magnifiques éventails pour femmes.

Mais mon coup de cœur spécial était pour kokeshi qui sont des poupées diverses. Pour pousser dans l’insolite, j’ai apprécié les 足袋 tabi, qui sont des chaussettes avec le gros orteil séparé.  Pour compléter l’ensemble, j’ai naturellement acheté des sandales nommées 下駄 geta ou 草履 zôri.

Les éléments de la cuisine Japonaise

La cuisine Japonaise est assez vaste, en effet chaque région a ses spécialités.  Cependant, j’ai ramené des wagashi  qui sont des confiseries traditionnelles,  et du saké ou shôchû (eau de vie). Les Kitkats dont le goût peut être amusant et saisonniers ont aussi fait parti de mon voyage retour. Enfin, j’ai craqué sur les faux plats Japonais en cire ou en plastique.

D’autres objets insolites

Le Japon regorge de nombreux éléments  insolites, des coques aux pochettes de Smartphones  fantaisistes en passant par les drapeaux et les bandeaux insolites, je me suis vraiment régalé. Je me suis aussi laisser tenter sans regret par le fukubukuro, un sac-surprise très tendance vendu par les grandes enseignes de mode à Tokyo.

 

Share this article

Facebook Comments

Post a comment