sample-ad

Le scooter est le moyen de transport le plus utilisé en Thaïlande. Si vous partez en voyage là-bas, optez pour une location, car c’est plus pratique et fiable. Cependant, vous devez connaitre quelques astuces à propos de cette location.

Astuces pour louer un scooteur en Thaïlande

Ce n’est pas difficile de louer un scooter en Thaïlande, surtout si vous êtes un voyageur. Vous trouverez des locations à bas prix partout dans le pays.

Au lieu de vous déplacer en taxi ou en tuk-tuk, optez pour les scooters. Ils sont beaucoup plus économiques et faciles à conduire. Vous serez plus satisfait et plus libre durant votre voyage. Moi-même, j’ai vécu cette expérience amusante. Durant mes séjours en Thaïlande, je n’ai jamais hésité à louer un scooter pour mes déplacements. D’ailleurs, je garde un très bon souvenir de ce voyage au pays du sourire, surtout pour mes visites à Koh Phangan et à Pai. Entant que passionné de voyage, je peux vous garantir à 100 % que vous n’aurez aucun problème avec les locations. Toutefois, prenez le temps de lire ces astuces, car il est nécessaire de connaitre quelques points avant de se lancer dans l’aventure.

Comment choisir entre un scooter manuel et un scooter automatique

La location de scooter à Phuket est un excellent moyen de bien kiffer ses vacancesJe crois que vous le savez déjà, il existe deux sortes de scooters, les automatiques et les manuels. Leur différence réside surtout dans la pratique et la facilité. Un scooter n’automatique est bien plus facile à conduire qu’un scooter manuel. Avec les manuels, vous devez toujours passer les vitesses avec vos pieds. Cela devient gênant et fatigant à la fin. Cependant, les prix de location des automatiques ne sont un peu chers que les manuels. C’est à vous de choisir. Si vous êtes à l’aise avec les motos, optez pour les manuels. Mais si, vous préférez les automatiques, choisissez la gamme  » scoop ». Rien à dire, c’est l’un des meilleurs en matière de maniabilité. Ces scooters sont modernes et moins lourds que les autres.

Laisser son passeport : ces scooters sont modernes et moins lourds que les autres. Le loueur va vous demander de laisser votre passeport avant de vous donner le scooter. On est tous passé par cette procédure. En Thaïlande, cette pratique est célèbre. C’est une forme de gage envers le loueur. Si jamais vous abîmez le scooter, il ne vous rendra pas le passeport tant que vous n’avez pas remboursé les frais de réparation.

Vérifiez l’état du véhicule :

je crois que c’est crucial de vérifier l’état du véhicule avant de décider quoi que ce soit. Vous devez également regarder dans le réservoir d’essence. Normalement, il devrait vous rester au moins un demi-litre. C’est assez pour vous rendre jusqu’à la prochaine station. Si le loueur vous donne un scooter plein d’essence, demandez toujours si vous devez le rapporter avec le plein ou pas.

Votre permis de conduire : le loueur ne va pas vous demander votre permis si vous louez son scooter. Donc, si vous voyagez en Thaïlande ce n’est pas la peine d’emporter votre permis international. Mais dans certaines parties de l’Asie du sud-est, c’est obligatoire.

Vous devez porter de casque

Ne vous baladez jamais sans casque avec un scooter, c’est obligatoire en Thaïlande. Cela peut vraiment être dangereux. Même s’il fait chaud, portez toujours un casque. Oui, de nombreux touristes ne le font pas. Mais moi, je vous le recommande, car un accident peut arriver à tout moment.

Le prix de la location

En Thaïlande, les scooters se louent à la journée. Le prix est très abordable, il varie entre 100 et 150 baths. Avec 2,5 à 3,5 €, vous pouvez vous balader en scooter pour une journée. Ce n’est pas du tout cher et vous pouvez également négocier le prix si vous prévoyez de louer un scooter pour plusieurs jours.

Attention aux arnaques

Si je vous dis qu’il y a beaucoup d’arnaqueurs, ce n’est pas pour vous faire peur ou vous empêcher de louer un scooter. Au contraire, c’est pour vous éviter ce genre de problème que j’ai écrit cet article.

La première chose que vous devriez faire, c’est d’essayer le scooter avant de le louer. Assurez-vous qu’il marche parfaitement et prenez quelques photos de l’état du véhicule. Cherchez toutes les petites égratignures du scooter et montrez-les au loueur.

Discutez clairement avec votre loueur. Expliquez-lui clairement la situation et les problèmes des locations en Thaïlande. Faites lui savoir que vous ne voulez pas payer pour une égratignure qu’un autre touriste a commise avant vous. Je suis sûr qu’après cela, il ne vous embêtera pas.

Si jamais le loueur vous demande de payer pour une rayure que vous n’avez pas faite, sachez qu’il est possible de récupérer votre passeport sans payer aucuns frais de réparation. Pour cela, rester devant son magasin et continuez à vous défendre en boucle. C’est une petite astuce que j’ai inventée, ne vous moquez surtout pas parce que cela marche très bien. Je l’ai déjà fait à plusieurs reprises.

Surtout, soyez toujours calme et gardez votre sang-froid. Vous ne devrez pas vous énerver et vous en prendre au loueur. Évitez tout conflit avec le Thaï sinon la police s’en mêlera. Et là, vous aurez tous les tords.

J’ai déjà fait plusieurs voyages en Thaïlande et jusqu’ à maintenant, je n’ai eu aucun problème. Vous aussi, si vous voulez vivre des moments inoubliables dans ce pays n’hésitez surtout pas à louer des scooters. Faites juste attention sur les iles très touristiques comme Koh Phangan et Koh Tao. À part ça, tout est calme et paisible. Tout ce qui vous reste à faire, c’est découvrir la beauté et la splendeur de la Thaïlande avec le scooteur que vous avez loué à petit prix. Essayez et vous verrez que ce ne sont pas que des paroles en l’air. Oui, votre voyage sera totalement magique.

Share this article

sample-ad

Facebook Comments

Post a comment